Seconde série de SMS échangés cette année entre mon père et mon fils - toujours aussi drôle. 

-Bonjour Max, j'ai rien compris à tes smileys, bisous

-C'est normal

-ça veut rien dire?

-Oui, absolument rien

**************************************************************************************************************

-Alors super Max, 

Je suis dans la train, direction Bruxelles, comme c'est un train ultra rapide, je vais voir ton oncle et manger plein de frites et encore des frites avec des saucisses, du Ketchup, de la mayonnaise... hum, je me régale d'avance. J'essaie de te rapporter une frite souvenir.

-En fait, je ne pourrai pas te rapporter ta frite, car en Belgique, la frite est une éspèce protégée, donc on a pas le droit de lui faire passer la frontière. Incroyable non!!!

-Il y a une méthode pour ramener sa frite, c'est mon voisin de TGV qui me l'a donnée, car c'est lui le plus grand contrebandier du monde spécialiste en frites. Il les cache dans le berceau de ses enfants, astucieux, non?

Sauf que moi, mes enfants sont trop grands pour rentrer dans un berceau.. même mes petis enfants.. donc, c'est fichu pour ta frite. Peut être as-tu une idée... vite envoie la moi!

-Eh ben grand père, tu as la pêche... je voulais dire la frite!

-Non, pas encore la frite, et pour la pêche, c'est plus la saison et ne te moque pas de ma poire, si tu ne veux pas un marron au coing de ta pomme!

-Mais tu sais... moi je veux bien aller dans le berceau.... si j'y rentre...